Produits

La savonnerie

Ce qui est important pour moi c’est de rester dans une dimension de micro-activité, rester le plus petit possible et le plus simple possible pour garder toute ma liberté.

Peu d’investissement, peu de volume de production, trouver le bon équilibre pour rester dans une dimension humaine et avoir de quoi vivre simplement.

J’ai créé mon activité sans crédit, j’ai pris dans mes économies pour me former, créer mon auto-entreprise, acheter des ustensiles simples et les matières premières pour me lancer.

La première année, j’ai utilisé la cuisine de la salle des fêtes de mon village. Au bout d’une année, je décide d’installer mon laboratoire dans une caravane au fond du verger. Beaucoup de récupération de matériaux, de l’huile de coude, et j’ai mon labo.

La saponification à froid

La saponification à froid, c’est un mélange entre faire de la chimie et de la pâtisserie.

Cette méthode consiste à mélanger des huiles végétales et un agent alcalin (soude) qui donneront du savon et de la glycérine végétale, hydratant naturel.

Ce procédé réalisé à froid, c’est à dire sans cuire les huiles végétales, permet de garder toutes leurs propriétés naturelles.

De plus en augmentant la proportion d’huiles, une partie de ces huiles n’est pas transformée en savon, c’est ce qu’on appelle le surgras, ce qui augmente encore ce côté tout doux du savon.

Ainsi, le savon à froid c’est avant tout une histoire d’huiles. Les propriétés de chaque huile conditionne directement la qualité du savon.

Du savon à la soude caustique ?!

Cela peut surprendre de fabriquer un cosmétique en partant de soude caustique. Mais il ne faut pas oublier que la saponification est une réaction chimique. Toute la soude mélangée aux huiles, vont disparaître pour se transformer complètement en savon et en glycérine à l’issue de la période de cure.

La cure c’est la période, de minimum 4 semaines, où le savon va finir sa réaction chimique et va sécher.

Le savon et son pH

On demande parfois si mes savons ont un pH neutre. Mes savons ont un pH autour de 9 comme tous les savons artisanaux. Mais alors ils ne sont pas neutres ?! Mais ils sont donc agressifs pour la peau… ?!

Voici un extrait d’un article sur le test de pH des savons tiré du site Modern Soapmaking, issu du site revonssavons.fr :

« Informations importantes à propos de savon & pH

Il y a deux points que je veux aborder avant de parler de test pH des savons.
Premièrement, il est important de garder à l’esprit que le pH est une mesure de la concentration des ions hydrogène dans une solution aqueuse (eau).

Ce n’est pas une mesure dans des ions hydrogène dans n’importe quelle substance que vous auriez envie de mesurer! De toute évidence, quand on regarde un savon, c’est un matériau solide – pas une solution aqueuse. Dans le but de tester correctement le pH d’un savon, il faut utiliser une solution.

Le deuxième point à noter est que le pH n’est pas en relation directe avec la dureté (dans le sens agressif contraire de doux) ou la douceur d’un produit ou savon. Concernant la chimie de la peau, une idée fausse répandue est que la peau a un pH – ce n’est pas la peau qui a un pH mais le manteau acide.

Le manteau acide peux avoir un pH variant entre 4,5 et 6,2 selon l’ethnie, l’âge, le sexe et la localisation sur le corps, l’humidité et plusieurs autres facteurs. Le manteau acide se comporte comme une barrière au dessus de la peau qui décourage la croissance de bactéries et champignons.

En général, une exposition brève à des choses acides ou basiques (comme le savon maison) n’abîme pas le manteau acide. Une peau en bonne santé est capable de rééquilibrer le pH de son manteau acide en très peu de temps (entre 15min à 90 min).

Un exposition prolongée (comme par exemple appliquer une produit de pH élevé sur la peau et le laisser pendant plusieurs heures) peut endommager la peau de même qu’une exposition à des matériaux extrêmement alcalin ou acide.

Même si vous vous lavez avec de l’eau du robinet (pH typiquement entre 6 et 8,5) et sans savon, le pH de votre manteau acide va légèrement augmenter juste après le lavage. (Une étude sur des enfants a montré que le lavage avec juste de l’eau augmente le pH de 1,1 alors que le lavage avec du savon maison augmente le pH de 1,2).

De plus, il y a un tas de produits avec un pH élevé sur le marché qui sont moins irritant pour la peau que des produits avec un pH moins élevé. 

La compagne récente de «produits neutre pour la peau » est un artefact marketing et le pH ne devrait pas être considéré comme un indicateur pour savoir si un produit est irritant ou non pour la peau, à moins qu’il ne soit appliqué pendant des heures sur la peau ou alors qu’il soit extrêmement acide ou alcalin et donc capable d’endommager la peau. »